Bebass - Photographe

Bebass, quel drôle de nom me direz vous.
Certes, l’origine est indonésienne et signifie liberté, vous allez donc savoir pourquoi je me suis arrêté sur ce mot et ce pays. Je suis né à Dijon, une année bien neigeuse comme il n’en n’existe plus. De caractère à la fois curieux, ouvert et intransigeant tel que ma profession me l’a demandé, je pratique la photographie depuis quelques années seulement, avec quelques idées bien posées et une progression correcte compte tenu de ma formation d’autodidacte, ponctuée de coups d’œil de gens qui me servent de référence (Tom, Henri, Jean) et qui me poussent encore à aller plus loin, beaucoup d’observation, de réflexion (tant pour les prises de vue que pour l’utilisation des logiciels), combien de nuits agitées à refaire mes photos dans la tête, tel un enfant, insatisfait de son jouet .
J’aime à promener mon regard dans les villes, me balader en bord de mer, de la Méditerranée, à la mer du Nord. Il me plait à rêver d’improbables rencontres avec les bâtisseurs des siècles précédents qui nous ont laissé un témoignage de leur savoir faire de pierres et de métal : à moi de saisir ces formes et de les exploiter au mieux pour en faire une photographie. L’amour de l’architecture ne se borne pas qu’aux bâtiments, le cœur d’une fleur, un froufrou d’Iris aux couleurs chatoyantes me comble de joie et essayer de faire partager ce bonheur, n’a d’égal que la volonté de bien faire et de saisir la lumière qui illumine mon sujet.
De Paris, j’aime les moments intimes tels que le lever du jour, l’heure où les gens sont encore assoupis pour certains, d’autres à manier la pâte, et cuire les croissants dont l’odeur envahit les rues, les passants au pas vif qui rentrent de faire la fête, un couple d’amoureux enlacés assis sur les marches de Montmartre regardant le soleil se lever. Les moments de ferveur où la foule se retrouve, fête du nouvel an chinois, le Marathon de Paris, la fête de Ganesh, un autre monde, une ambiance unique à chaque fois.
Souvent le photographe fait figure de solitaire, mais que non. Plaisirs humain et de la vie, j’aime à transcrire dans mes photos la relation que je peux avoir avec un modèle dans la rue, rencontre brève et furtive saisie du bout de l’objectif, un regard complice, un sourire et le bonheur partagé.
Merci à celui qui a eu la bonne idée de me conseiller sur l’achat de mon premier boîtier numérique réflexe, je lui suis redevable de toutes ces découvertes et celle de son pays d’adoption l’Indonésie.
Je continue de découvrir cette partie du monde qui m’émerveille à chaque voyage, biannuel, le contact et l’amitié qui me lient à ces gens sont bien particuliers et uniques. Quel bonheur de découvrir le travail des paysans sur le riz à longueur d’année, courir sur les murets de terre, chercher la photo voulue dans les rizières, rencontrer ces gens qui sont la force et l’âme de l’île. Beaucoup d’images restent dans ma tête parce que la pudeur et ma discrétion m’interdisent de lever l’objectif et de déclencher, sans doute les plus belles images, qui comme pour tous sont imprimées pour la vie. Java me tend les bras, un jour Sumatra et Bornéo feront de même, l’archipel entier sans doute. Les îles sont toutes différentes, le langage peut varier, la seule constante est l’attitude et l’ouverture d’esprit, de longues discutions sur le bord d’un temple balinais, dans la rue à Jakarta sans vraiment connaître les gens, comment ne puis je pas aimer ?

 

Biographie :
Né le, 23 Janvier 1963 à Dijon
Etudes courtes de cuisine avec un CAP préparé en deux ans en Lycée professionnel.
Monte à Paris, travaille dans divers Hôtels internationaux de grands groupes français et étrangers.
Entre comme formateur dans un Centre de Formation par l’Apprentissage en 1988, à ce jour occupe le poste de responsable des cuisines.
Passe le BAC professionnel des métiers de l’alimentation, à l’âge de 40 ans.
Découverte de la photographie et de son monde, avec un réflex numérique en 2007.
Formation autodidacte, observation des photographies, de professionnels sur le net, lecture de beaucoup de tutoriels divers et variés, beaucoup de patience et d’envie de faire bien les choses.
Amis photographes : Tom Nagy, Henri Limousin, Jean Dumez.
Visite quelques expositions photographiques dont une concernant la photographie américaine en noir et blanc des années 50, à la Maison de la photographie européenne de Paris, exposition Isis à la Mairie de Paris en mai 2010, a assisté aux Rencontres d’Arles en 2010, visite de l’exposition d’Ahae aux Tuileries en 2012.
Première exposition à Photo Menton en Novembre 2011 au Palais de l’Europe.
Participation à la nuit de la photo à Menton, le 10 Février 2012,( diaporama sur les trains).
Quelques photographies exposées à Saint Malo, Hôtel La Rotonde, 1 bd Chateaubriand, depuis fin 2012.
Passion pour la botanique, les orchidées avec les Etablissements Vacherot et Lecoufle de Boissy Saint Leger,
Cours pratiques de culture et présentation d’espèces d’orchidées avec la SHCO (Société d’Horticulture de la Côte d’Or).
Les Fuchsias et Pélargoniums, aux serres de l’Arboretum de Chevreloup (78) du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.
Membre de la SORAF (SOciété pour la Recherche et l’Acclimatation des espèces botaniques du genre Fuchsias).
Intérêt pour les trains, matériel roulant et univers ferroviaire tous écartements compris, sans distinction de régions ou pays.
Shooting pour Transilien SNCF et la chambre d’agriculture d’Île de France (Février 2013 et Juillet 2013).

Visite des expositions Brassaï et Raymond Depardon Paris Novembre 2013.
Salon MDD 2014, Porte de Versailles, espace dégustation.


Bebass,你们肯定要说这是一个多么有趣的名字啊。其实,这个词来自印度尼西亚语,含义是自由,你们很快就能明白为什么我要选择这个词来命名我的网站呢。
我出生在法国的地戎,我出生的那一年地戎飘了一场罕见的大雪。我对摄影技术完全自学而来,对于未知的事物我一向都有强烈的好奇心,什么都敢于尝试,虽然我开始接触摄影没有几年的时间,但经过我孜孜不倦的钻研,可以说取得了一定的进步。有时候我整夜辗转反侧不能睡,就只在想怎么把握好一个角度,使一张照片趋于完美。而且我还得到了很多朋友热心的帮助,就是因为他们不断在身边不断地督促我进步,才能让我精益求精 。
我很喜欢野外踏青,喜欢走遍法国的美好山河大地。许多古老的城市里,地中海的沙滩上,北海的海边都留下了我的足影。我常常会在脑子里想象如果能遇见修建这些城市的杰出建筑师该多美妙,但我当然知道那是不可能的,所以我只能尽我所能把这些美好留于摄影中,其实我不仅喜欢这些建筑,花草,而更希望能把这种美好和大家分享。
我喜欢巴黎日出时分,每当清晨很多巴黎人还在呼呼大睡的时候,已经有人早起勤劳地准备着羊角面包,把香喷喷的面包放入烤箱,奶油的香味飘出窗外,行人闻香味而驻足。在巴黎的街边不时有狂欢彻夜未归的年轻人聚在一起,我们还能看到在蒙马特高地的楼梯上拥吻的情侣一起欣赏日出美景。我喜欢人多热闹的节日,比如说巴黎中国农历新年庆祝,巴黎马拉松比赛,印度节庆祝活动等都会有我的身影,我喜欢细细体会每次不同的节日气氛。
大家经常以为摄影家都是孤独的,其实不然。我乐于溶于人群中,试着在喧闹的人群中抓住每一个精彩的瞬间,每一个微笑,每一个眼神。
我这儿要感谢第一个教我用手动摄像机的朋友,也要感谢印度尼西亚这个国家,那儿的人很热情,风景也很美丽,每一次去游历都能给我不同的感受,给我不一样的惊喜。我怀念在那儿稻田里辛勤劳作的农民,喜欢跟这些善良淳朴的人们一起在田埂上聊天,虽然有时顾忌他们的隐私没有摄影,但是这些难忘的回忆已经深深地刻在我的脑海里。虽然我们是不同的国家,不同的名族,说着不同的语言,但是他们一样拥有一个纯洁可贵的灵魂,我怎么能够令我不心动,不动容呢?
最后引用曼德拉说的一句名言, ‘ 如果一个人要拥有真正的自由,不是单纯地挣脱自己身上的枷锁,而是要学会真正地尊重别人的自由 !’

很年轻的时候就来到了巴黎,先在几个巴黎的大酒店工作过。现在在巴黎的一个旅游餐饮学校当老师。在我36岁的时候通到了饮食专业会考。2007年开始慢慢地接触到了摄影这个奇妙的世界。对于摄影完全是出于自己的兴趣而自学的,参考过很多关于摄影的书,在网上看过无数教摄影的课程。
近年来我参观了很多在巴黎举行的摄影展,有以五十年代美国为题材的的黑白摄影展,巴黎欧洲摄影展,2010年5月在巴黎市政府举行的摄影展,还有2012年在杜乐丽花园举行的AHAE摄影展。
2011年10月份我第一次在巴黎的欧洲宫的摄影展展出了几幅自己的作品。
2012年2月份我也参加了MENTON 火车摄影展活动。
在SAINT MALO也展出了我的几个摄影作品。
我对花草植物一直以来都很喜欢,尤其是对兰花科植物最感兴趣,所以成为了SHCO和SORAF (研究花草协会)的成员。
除了对花草,我也很喜欢呼呼而行的火车,所以在2013年2月和7月我参加了法国铁路公司和巴黎农业部一起举行的摄影活动。
2013年为‘ 法国最好学徒比赛’的决赛 做了专门的报道。
2013年巴黎大皇宫举行的Raymond Depardon的摄影展。
2013年参加了巴黎市政府举行的Brasai摄影展。